• EcolePechmaty
  • Jardin
  • Ecolepech
  • Pech2
  • Planation
  • 1calandretaCarcassonne
  • Landart
  • Vendanges 2015 3
  • Jardin2
  • Calandreta Carcassonne1
  • Totalfestum2014
  • Ruche

1 – La pédagogie calandreta

La Calandreta est une école gratuite, laïque et reconnue comme un établissement d’intérêt public. A ce titre, elle assure un service public d’enseignement en occitan. Son objectif est de transmettre la langue et la culture occitane en assurant la scolarisation des enfants en occitan dès la maternelle. Les instructions officielles de l’Education Nationale sont respectées et le niveau des enfants doit être en conformité avec ces mêmes instructions. Depuis 1997, la Calandreta de Carcassona est sous contrat d’association avec l’enseignement public.

Calandreta es una escòla gratuita, laïca e reconeguda tal coma un establiment d’interés public. Pr’aquò, assegura un servici public d’ensenhament en occitan. L’objectiu sèune es de transmetre la lenga e la cultura occitana en metent en plaça l’escolarizacion dels enfants tre la mairala. Las instruccions oficialas son respectadas e lo nivèl dels escolans deu èsser en conformitat amb aquelas instruccions. Dempuèi 1997, la Calandreta de Ciutat es jos contracte d’associacion amb l’ensenhament public.

a) Le bilinguisme

La Calandreta propose une des rares formules éducatives en matière de bilinguisme précoce. L’objectif est la maîtrise de l’occitan et du français à l’oral comme à l’écrit. Calandreta souhaite instaurer les conditions d’un véritable bilinguisme débouchant sur une ouverture aux autres langues et cultures, en particulier les langues et cultures romanes.

Cet apprentissage passe d’abord par une immersion en occitan, cela dès la maternelle, par la suite, le français est utilisé progressivement à partir de la primaire.

L’acquisition du bilinguisme précoce se révèle être un puissant facteur de stimulation intellectuelle et linguistique en même temps qu’une ouverture sociale et culturelle. Au-delà de l’acquisition d’une deuxième langue, l’éducation bilingue débouche sur une véritable pratique de l’interculturalité et donc sur une double lecture du monde et de la réalité. A l’opposé de la notion de repli identitaire, le bilinguisme précoce façonne des enfants curieux des autres et du monde.

Avec l’immersion linguistique, l’occitan sert à enseigner des disciplines non linguistiques, comme les mathématiques, l’histoire, la géographie… L’occitan est donc une langue enseignante et enseignée.

Lo bilingüisme

Calandreta prepausa una de las formulas pedagogicas pro escassas sul tèma del bilingüisme precòç. L’objectiu es lo mestritge de las doas lengas occitan e francés tant a l’escrit coma a l’oral. Calandreta desira establir las condicions d’un bilingüisme vertadièr que dobrigue la pòrta a las autras lengas e culturas, particularament a las lengas e culturas romanas.

Aqueste aprendissatge comença per una immersion en occitan, tre la mairala, se perseguís puèi per una utilizacion progressiva del francés a partir del primari.

L’aquesiment del bilingüisme precòç se desvela coma un factor d’estimulacion intelectuala e lingüistica e a l’encòp coma una dobèrtura sociala e culturala. En-delà de l’aquesiment d’una segonda lenga , l’educacion bilingüa dobrís sus una vertadièra practica de l’interculturalitat e doncas sus una lectura dobla del mond e de la realitat. Contrariament a la nocion d’una retirada identitària, lo bilingüisme precòç farga d’enfants curioses dels autres e del mond.

Mercés a l’immersion lingüística, l’occitan servís evidentament a ensenhar las matèrias que son pas lingüisticas coma las matematicas, l’istòria, la geografía… Atal l’occitan se trapa pausat coma una lenga ensenhaira e ensenhada.

b) Une pédagogie active

Calandreta utilise des méthodes de pédagogie active, institutionnelle, inspirée des techniques Freinet. Le vécu et l’environnement de l’enfant sont parties prenantes de l’enseignement, ce qui permet la prise en compte de la parole de l’enfant dans la vie et la gestion de la classe. L’objectif est de contribuer à l’épanouissement de l’enfant, d’assurer son développement cognitif, d’apprendre à apprendre, de lui permettre d’acquérir des connaissances, des savoirs, des savoir-faire en adéquation avec les programmes de l’Education Nationale.

Pour cela, les enseignants utilisent des « institutions » et des outils pédagogiques qui vont dans ce sens : le Conselh (le conseil), le Qué de nòu (le quoi de neuf), les mestièrs (les métiers), les talhièrs (les ateliers), la moneda (monnaie), le mercat (le marché)…

En Calandreta, il n’y a pas d’évaluation par les notes. Les « cintas » (ceintures) représentent le système d’évaluation de chaque élève de la petite section au CM2 dans chaque matière. La ceinture valorisera les compétences de l’enfant et ses savoir-faire. Elles permettent l’autoévaluation des enfants.

Les parents sont invités régulièrement par les enseignants pour évoquer ensemble la scolarité de leur enfant.

Una pedagogia activa

Calandreta utilisa de metòdes de pedagogia activa, institucionala, inspirada de las tecnicas Freinet. Lo viscut e l’environament del mainatge van de concèrt amb l’ensenhament, aquò permès la presa en compte de la paraula de l’enfant dins la vida e la gestion de la classa. L’objectiu es de contribuar a l’espeliment del mainatge, d’assegurar son desvelopament cognitiu, d’aprene a aprene, de li permetre d’acquesir de coneissenças, de sabers, de saber-far adaptats als programas de l’Educacion Nacionala.

Per aquò, los regents utilisan d’  « institucions » e d’aisinas pedagogicas que van dins aquel sens : lo Conselh, lo Qué de Nòu, los mestièrs, los talhièrs, la moneda, lo mercat…

En Calandreta, i a pas d’evaluacions amb de nòtas. Las « cenchas » representan lo sistèma d’avaloracion de cada mainatge de la Pichòta Seccion al CM2 dins cada matèria. La cencha valorisa las competéncias de l’enfant e sos saupre-far. Permeton l’autòavaloracion dels mainatges.

Los parents son convidats regularament pels regents per parlar amassa de l’escolaritat de lor mainatge.